09.10.2019, 17:56

Peseux: le conseiller communal Michel Rossi quittera ses fonctions à la fin de l’année

chargement
Le PLR Michel Rossi (debout au centre) fait partie du Conseil communal de Peseux depuis 2008.

Démission Le PLR Michel Rossi annonce son départ du Conseil communal de Peseux au 31 décembre prochain. Il part pour des raisons professionnelles et familiales. Elu à l’exécutif subiéreux en 2008, il n’avait jamais caché son opposition à la fusion avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

Alors que l’on attend toujours la décision du Tribunal fédéral sur l’ultime recours contre la fusion entre Neuchâtel, Peseux, Corcelles-Cormondrèche et Valangin, le Conseil communal de Peseux va perdre un de ses membres au 31 décembre prochain. A l’exécutif depuis 2008, le PLR Michel Rossi a annoncé son départ pour la fin de l’année pour des raisons professionnelles et familiales, selon nos confrères de RTN.

«J’ai perdu ma mère au début du mois de septembre dans des conditions difficiles et cela m’a vraiment touché», explique-t-il. «J’ai été dévasté, mais il faut aller de l’avant et je souhaite me concentrer sur mes activités professionnelles, en particulier ma fiduciaire. Et il est vrai que le climat politique actuel difficile m’a aussi un peu poussé à faire ce choix.»

S’il n’a jamais caché son opposition à la fusion, Michel Rossi reconnaît aujourd’hui que la messe est dite. «La fusion est inéluctable, elle va se faire, je vois mal le Tribunal fédéral accepter ce dernier recours.» Le conseiller communal PLR aurait dû normalement exercer son mandat jusqu’au 1er janvier 2021, date de naissance de la nouvelle commune fusionnée.

Elu depuis 2008

Michel Rossi avait été élu au printemps 2008 sur la liste libéral-PPN. Ce qui avait alors permis à la droite de reprendre la majorité au sein de l’exécutif subiéreux. Il s’est longtemps occupé du dicastère des travaux publics. «Ma plus belle réalisation durant ces onze années a été la réfection de la rue du Château, dont on parlait depuis 40 ans et que j’ai réussi à mener à bien», raconte-t-il.

Au vu de la durée du mandat que le Conseil communal doit encore remplir, il est probable que le siège de Michel Rossi soit repourvu. L’exécutif subiéreux est élu par le peuple à la proportionnelle, mais les cinq membres de la liste PLR en novembre 2016 avaient tous été élus, la gauche ayant renoncé à présenter de candidat.

Il n’y a donc pas de viennent-ensuite et le peuple pourrait être amené à élire un nouveau conseiller communal, si plusieurs candidatures se présentent. En novembre 2017, lors de la démission du conseiller communal PLR Pascal Bartl, l’élection du Vert’libéral Philip Niedermann, seul candidat, avait été tacite.

La position des trois groupes actuellement représentés au Conseil général – PLR, Vert’libéraux et Ensemble à gauche – pour la succession de Michel Rossi n’est pas encore connue.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SolutionsPeseux veut redynamiser son centre et atténuer la coupure de la H10Peseux veut redynamiser son centre et atténuer la coupure de la H10

PolitiqueLes comptes de Peseux ont été votés sur fond de polémiqueLes comptes de Peseux ont été votés sur fond de polémique

HéritagePeseux se dispute autour du testament d’Adolphe FornachonPeseux se dispute autour du testament d’Adolphe Fornachon

PolitiqueQui remplacera Michel Rossi au Conseil communal de Peseux?Qui remplacera Michel Rossi au Conseil communal de Peseux?

Top