09.10.2019, 18:10

Cressier: Da Silva invite Cali pour fêter la dixième édition du festival

chargement
Da Silva et Cali s'entendent aussi bien sur scène que dans la vie.

Festival A l’occasion de la dixième édition du festival Seul en Scène de Cressier, ses organisateurs ont choisi de rompre avec la tradition. Juste une exception.

Il n’y va pas par quatre chemins. «Pour cette dixième édition, on a cassé les codes!», lance Yann Berger, père de Seul en Scène. Le festival se déroulera le dernier week-end d’octobre à la Maison Vallier, à Cressier. Exceptionnellement, deux artistes seront autorisés à monter simultanément sur les planches du lieu. Un concept atypique au point d’avoir amené les organisateurs à modifier le logo en ajoutant un «s» à «seuls».

Production unique

A l’origine de ce changement se trouve Da Silva. Parrain du festival depuis 2012, le chanteur français a invité, cette année, son ami Cali à Cressier. Et ce dernier a accepté.

«Je leur ai laissé carte blanche. Seule certitude, leur production a été créée juste pour cette occasion. Si on veut la voir, il faut venir à la salle Vallier», s’enthousiasme Yann Berger. «Da Silva nous fait vraiment un très beau cadeau.»

De l’importance des liens

Outre ces deux fameux interprètes, trois femmes figurent à l’affiche du festival. Parmi elles, Fiona Daniel qui fut la première, en 2010, à avoir répondu au rendez-vous. «Pour cette édition particulière, je tenais à faire revenir des personnes avec lesquelles des liens forts se sont tissés.» C’est le cas avec cette Zurichoise «à la voix intense et fragile seulement en apparence», pour reprendre les termes du programmateur.

Plus «ardente et brûlante», la rockeuse Nadja Zela, établie à Zurich elle aussi, l’accompagnera. «Toutes deux sont très proches dans la vie», note Yann Berger. «J’imagine donc qu’elles vont aussi chanter ensemble à un moment donné.» Et d’enchaîner en qualifiant de «véritable découverte» celle qui complète ce trio féminin, soit la française Tilö. «J’écoute tout ce que l’on m’envoie. Et j’ai craqué pour sa magnifique voix.

Toujours dans l’esprit de rompre avec les habitudes, ils ne seront donc pas trois, mais cinq artistes, cette année, à se produire. Même si les trois concerts restent de mise.

S’améliorer et partager

Qu’il s’agisse d’étoffer l’affiche avec des artistes de renom (à l’instar de Keziah Jones en 2017) ou de rendre la déco de la salle de plus en plus «cosy» depuis 2010, le comité ne cesse de cogiter pour toujours se renouveler. Deux principes du festival restent néanmoins indéfectibles, soit la proximité et le partage.

En plus de son concept initial consistant à faire monter un chanteur seul sur scène, le festival offre une opportunité «rarissime», aux dires de son initiateur. Celle de donner au public la possibilité d’approcher les artistes. Et de bavarder un peu avec eux dans l’antre qui leur est dévolu.

Histoire d’amitié

Puis il y a l’amitié. Celle liant la dizaine de passionnés du comité et la cinquantaine de bénévoles qui s’activent, chaque année, à travers la Maison Vallier. Et Yann Berger de raconter: «Avant le festival, tout le staff se réunit pour confectionner la quarantaine de gâteaux du Vully que nous vendons au bar.» Tandis que d’autres gourmandises sortent tout droit des fourneaux familiaux.

Bien qu’enchanté de la santé de son bébé, son géniteur ne se voile pas la face. Il ne cache pas que, sans le soutien de fidèles sponsors, le festival (dont le budget s’élève à quelque 60’000 francs) n’aurait pas fêté sa dixième édition. Tout en formulant le vœu que l’an prochain, il puisse souffler ses dix bougies.

Infos pratiques

Seul en Scène: vendredi 25 et samedi 26 octobre 2019 à la Salle Vallier, à Cressier. Spectacle pour enfants, samedi à 14h. Gratuit jusqu’à 10 ans. Billetterie: www.seulenscene.ch

Spectacle tout public pour une bonne cause

Artiste aux multiples facettes, Da Silva ne se contente pas d’écrire les paroles de ses chansons. Il distille également sa prose dans des livres pour enfants. Cette année, il s’est carrément lancé dans un spectacle pour jeune public.

Comme en atteste «Le mystère des couleurs». Ce mélange d’histoires et de parties musicales met en scène un corbeau peintre, triste d’être noir, qui va rencontrer une corneille et une petite fille qui vont changer sa vie. Accompagné d’un batteur, Da Silva interprétera lui-même, à l’occasion de Seul en Scène, les protagonistes de cette aventure. «Joué en juillet dernier au Festival d’Avignon, le spectacle a connu un énorme succès», relève Yann Berger.

A Cressier, le livre sera mis en vente au prix de 39 francs. L’entier du bénéfice sera versé à l’association Zoé4life qui soutient les enfants atteints du cancer et leur famille. «La maman de Zoé (réd: décédée d’un cancer en 2013 à l’âge de 5 ans) est une grande fan de Da Silva.», confie le programmateur qui se souvient avoir vu la petite fille danser sur les rythmes du chanteur.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivalEmotions avec Phanee de Pool, Marc Aymon et Sarah Bettens au festival Seul en scène à CressierEmotions avec Phanee de Pool, Marc Aymon et Sarah Bettens au festival Seul en scène à Cressier

CRESSIERSeul en scène séduit Keziah JonesSeul en scène séduit Keziah Jones

Top